Alain PLOQUIN

​Notre communauté a cette année été endeuillée par la perte de l’un de ses plus anciens membres en la personne d’Alain Ploquin. Alain avait présidé notre association, mais nous nous souvenons de lui avant tout comme un collègue serviable, passionné et pédagogue, qui a collaboré avec un grand nombre d’entre nous, en apportant sa connaissance de la géochimie des matériaux. La paléométallurgie et toute notre communauté lui doivent énormément. Car Alain a aussi beaucoup compté pour tous ceux avec qui il n’a pas directement travaillé. En témoignaient son éternelle attention, sa gentillesse envers tous, et en particulier envers les plus jeunes, qu’il titillait souvent avec des questions précises, mais dont il contribuait à stimuler la réflexion et qu’il aidait toujours dans la difficile compréhension des chaînes opératoires et du comportement des éléments chimiques. Toutes ces qualités nous manqueront assurément beaucoup.

Alain, nous avons tous partagé d’agréables (et d’inoubliables !) moments sur le terrain en ta compagnie, à Brandes, au Mont Lozère, à Melle ou ailleurs. Expériences (et expérimentations) scientifiques évidemment, mais surtout des moments chaleureux et amicaux, qui restent gravés dans nos mémoires. Pour tout cela, nous te remercions, et nous espérons que tu es maintenant dans un monde gorgé de scories, de parois de fours et autres artefacts métallurgiques, dans lesquels tu peux jouer du marteau avec ardeur, sans retenue, et où ton œil et ton sourire d’enfant éternellement passionné continueront de briller.​

 

Vidéos :
Alain parlant des bas fourneaux de Lercoul
Alain parlant de l’argent des Gabales en Lozère