Archives de catégorie : Hommage

Décès d’Alain PLOQUIN

​Notre communauté a cette année été endeuillée par la perte de l’un de ses plus anciens membres en la personne d’Alain Ploquin. Alain avait présidé notre association, mais nous nous souvenons de lui avant tout comme un collègue serviable, passionné et pédagogue, qui a collaboré avec un grand nombre d’entre nous, en apportant sa connaissance de la géochimie des matériaux. La paléométallurgie et toute notre communauté lui doivent énormément. Car Alain a aussi beaucoup compté pour tous ceux avec qui il n’a pas directement travaillé. En témoignaient son éternelle attention, sa gentillesse envers tous, et en particulier envers les plus jeunes, qu’il titillait souvent avec des questions précises, mais dont il contribuait à stimuler la réflexion et qu’il aidait toujours dans la difficile compréhension des chaînes opératoires et du comportement des éléments chimiques. Toutes ces qualités nous manqueront assurément beaucoup.

Alain, nous avons tous partagé d’agréables (et d’inoubliables !) moments sur le terrain en ta compagnie, à Brandes, au Mont Lozère, à Melle ou ailleurs. Expériences (et expérimentations) scientifiques évidemment, mais surtout des moments chaleureux et amicaux, qui restent gravés dans nos mémoires. Pour tout cela, nous te remercions, et nous espérons que tu es maintenant dans un monde gorgé de scories, de parois de fours et autres artefacts métallurgiques, dans lesquels tu peux jouer du marteau avec ardeur, sans retenue, et où ton œil et ton sourire d’enfant éternellement passionné continueront de briller.​

 

Vidéos :
Alain parlant des bas fourneaux de Lercoul
Alain parlant de l’argent des Gabales en Lozère

Hommage à Ian COWBURN

 » Tout ce que j’ai fait, je le referais volontiers. »
Ian Cowburn

A sa famille.

C’est avec une immense peine que les membres de la SAFEMM ont appris la disparition de Ian survenue le 29 janvier 2015. L’association des archéologues miniers a changé plusieurs fois de noms et plusieurs fois de présidents. Ian a été un de ces présidents, au moment où l’objet même de notre étude était menacé. Au début des années 1990, le ministère de l’industrie décidait la «mise en sécurité» de l’ensemble des mines du territoire national, parallèlement à l’abandon des exploitations encore en concession.

Président de l’Association Archéologique d’Etude des Mines et de la Métallurgie de 1998 à 2001, Ian s’était alors battu avec force et conviction à la tête de notre association pour faire entendre la voix de l’archéologie minière auprès des autorités des ministères et de leurs émanations régionales, contre le sort réservé aux anciens sites miniers et métallurgiques. Dans le bulletin d’octobre 2000 de l’AAEMM, il a dressé un bilan de la situation en écrivant « .… il reste l’inquiétude de fond, en ce qui concerne l’archéologie minière : la grande probabilité que le patrimoine archéologique minier tout entier se retrouvera, à courte échéance, frappé de mesures de « prévention des risques » et de « mises en sécurité » qui le rendra inaccessible aux chercheurs et perdu à tout jamais pour la postérité ». Quinze ans plus tard, l’association existe toujours, il reste des sites à étudier, le champ de notre recherche s’est élargi et Ian a joué un rôle important, à un moment difficile de notre histoire, dans la reconnaissance de notre discipline.

Tout au long de sa carrière, Ian aura ainsi grandement contribué au rayonnement de l’archéologie minière et industrielle, qui perd aujourd’hui un de ses pionniers. Mais au-delà de son implication au service du patrimoine archéologique, bien des membres de notre association perdent aussi aujourd’hui un ami cher, dont les anecdotes et la joie de vivre auront marqué tous ceux qui ont eu le plaisir de le côtoyer.

Au nom de l’ensemble des membres de la SAFEMM, je vous adresse nos plus sincères condoléances et le témoignage de notre amitié.

Le Président de la SAFEMM,

Maxime L’HERITIER

Décès de Jacques HAPP

Chers amis,

Cette année 2015 est décidément une bien triste année pour notre communauté.
Nous apprenons aujourd’hui avec beaucoup de tristesse le décès de Jacques Happ survenu brutalement le 17 mars dernier. Membre de la SAFEMM pendant de nombreuses années, il avait mis son savoir et ses compétences d’artisan bronzier au service de nombreuses opérations d’archéologie expérimentale sur l’or, le bronze et d’autres métaux. Au delà de ses compétences professionnelles, beaucoup d’entre nous se souviendront aussi de l’homme généreux et attachant qu’il était.

Nos pensées vont aujourd’hui à ses proches et sa compagne, Catherine Le Jeune. Les personnes qui le souhaitent peuvent lui adresser un message de sympathie à ce mail : cathlejeune@orange.fr

 

Amitiés.