Archives de catégorie : Publications

Mines et mineurs du fer en Entre-Sambre-et-Meuse

par Dany Bastin

L’auteur expose dans cet ouvrage l’histoire de l’exploitation des minerais de fer de l’Entre-Sambre-et-Meuse, des âges du Fer à la fin du XIXe s. Il s’attache à exposer les cadres sociaux, judridiques et techniques de cette activité qui a largement contribué au développement de la métallurgie en Wallonie, une des régions sidérurgiques majeures en Europe.

Edité à compte d’auteur

Année : 2023

380 pages

ISBN : 9782805209932


Vivre en montagne au Moyen Âge – M.-C. Bailly-Maître (dir.)

Marie-Christine Bailly-Maître a le plaisir de vous annoncer la sortie de son dernier ouvrage : Vivre en montagne au Moyen Âge. Les objets racontent l’histoire de l’argenteria de brandis. Huez-Alpe d’Huez – XIIe-XIVe siècle.

ISBN : 978-2-9568426-9-9

Éditeur : éditions du CIHAM/EHESS

Collection : Mondes médiévaux

Date de publication : 03/2024

Nombre de pages : 504

Dimensions (en cm) : 29,9 x 21,2 x 2,5

Poids (en grammes) : 1410

Langue(s) : Français

Prix : 46 €, en librairie


Résumé :

Le site de Brandes (Huez-Alpe d’Huez) est un unicum en Europe. Pour exploiter un minerai argentifère au profit du dauphin, une agglomération – l’argenteria de Brandis – s’implante à plus de 1800 m d’altitude, directement sur les chantiers extractifs. La singularité de ce site tient à la complémentarité des éléments qui le composent : une fortification de type shell-keep, une église paroissiale entourée de son cimetière, les habitations dans lesquelles vivent les mineurs et leurs familles, les mines à ciel ouvert et souterraines, les ateliers de minéralurgie, les aménagements hydrauliques, les archives.
Un habitat permanent à cette altitude pour cette période est le seul exemple connu à ce jour. Ce coron est une création artificielle probablement voulue par le dauphin et c’est avec le revenu des mines de Brandes qu’il fait construire, en 1236, son lieu de sépulture dynastique dans la collégiale Saint-André, au coeur de Grenoble.

Résultant des recherches conduites depuis 1978, un important corpus mobilier de plus de 1000 objets de la vie quotidienne des hommes et des femmes de Brandes entre le XIIe et le XIVe siècle (cuir, céramique, verre, pierre, bois, os, textile, métal) a été photographié, dessiné, restauré et est présenté et analysé ici au sein d’un riche catalogue exhaustif.
Ce corpus montre combien ce mobilier est riche, à la fois par la diversité des domaines représentés, mais aussi et surtout parce qu’il éclaire de façon inédite le niveau de vie et de pensée des mineurs d’argent au Moyen Age. Les artéfacts sont présentés dans leur contexte d’usage et de découverte. En publiant ici les résultats de leur travail, les nombreux spécialistes ayant participé à l’étude de ce site livrent une image parfois surprenante de cette population.

La conclusion d’Anne Lemonde montre tous à la fois l’apport de l’archéologie à l’histoire médiévale et combien le site de Brandes est important pour aider à mieux saisir la vie quotidienne des travailleurs du métal dans un village alpin du Moyen Âge.

Avec les contributions de Guy André, Thierry Argant, Céline Bonnot-Diconne, Vincent Borrel, Estelle Herrscher, Patrick Hervieu, Alban Harry, Anne Lemonde, Maxime L’Héritier, Lucie Martin, Émeline Retournard, Laudine Robin, Olivier Thuaudet.

L’exploitation minière dans le sud-ouest de la Gaule entre le second âge du Fer et la période romaine. Le district de l’Arize dans son contexte régional

L’exploitation des ressources minières est une activité qui a été pratiquée dans tous les massifs montagneux du sud-ouest de la Gaule (Pyrénées, Corbières, Montagne noire) à toutes les périodes. Cet ouvrage propose une synthèse sur les exploitations du second âge du Fer et de la période romaine, pour lesquelles les données ont été largement renouvelées depuis le début des années 2000. Après une présentation d’ensemble des sites miniers et métallurgiques connus dans la région, le cas du district à cuivre argentifère du front nord du massif de l’Arize est abordé plus spécifiquement, avec un exposé des résultats de terrain. Ces travaux ont conduit à mettre en évidence un démarrage de l’activité dès la période des IVe et IIIe s. a.C., selon les dates radiocarbone calibrées obtenues dans les chantiers miniers. Cette phase d’exploitation, jusqu’alors totalement inédite pour ce district, fait écho à des résultats similaires obtenus dans d’autres mines de la région et peut être mise en relation avec le développement économique généralisé observé à l’échelle de l’Europe celtique au IIIe s. a.C. Ces résultats conduisent à nuancer l’importance de la phase d’exploitation tardo-républicaine et l’impact de la prise en main romaine de la région sur la production minière locale. Ces éléments sont repris dans une discussion générale mettant en perspective les données régionales et celles d’autres sites connus, en Gaule ou en péninsule Ibérique, pour ces chronologies. Les données de l’archéologie minière sont alors mises en relation avec celles dont on dispose sur les contextes archéologiques et historiques. Cela contribue à identifier les dynamiques à l’œuvre dans l’évolution des exploitations minières du sud-ouest de la Gaule et à mieux comprendre les modalités de la transition entre le monde du second âge du Fer et l’Empire romain.

Ce livre est disponible librement en ligne https://una-editions.fr/lexploitation-miniere-dans-le-sud-ouest/

Mines et métallurgies anciennes. Mélanges en l’honneur de Béatrice Cauuet

Cet ouvrage offert à Béatrice Cauuet par ses collègues et amis rassemble plus de soixante-dix auteurs à travers plus de trente contributions qui touchent tous les domaines de recherche qu’elle a investis pendant sa carrière de chercheure au CNRS. Les articles réunis couvrent une grande partie de l’Europe et une chronologie large allant du Néolithique jusqu’à la période moderne.

L’organisation des textes suit ce cheminement chronologique qui montre, sur quatre millénaires, l’importance des mines et des métaux pour les sociétés anciennes. Les contributions abordent différents aspects économiques et sociétaux de la production minière et métallurgique, que ce soit à travers des présentations de sites ou de secteurs miniers, des réf lexions sur les outils, les techniques et la gestion des exploitations, mais aussi par des approches traitant des usages des métaux.

Disponible librement en ligne https://una-editions.fr/mines-et-metallurgies-anciennes/

Bernard Léchelon : Cinq millénaires d’exploitation d’or, d’argent et de cuivre dans le sud Aveyron

La dernière publication de Bernard Léchelon est maintenant disponible. Si vous souhaitez commander cette ouvrage, contactez-nous.

Couverture livre Lechelon

Publication : 18 octobre 2023

Format : 21 cm x 26 cm

Poids (en grammes) : 1400

Nombre de pages : 208

Langue(s) : Français

Consulter le sommaire ici

Présentation en quatrième de couverture :

Les vestiges miniers du sud Aveyron, situés sur la bordure méridionale du Massif Central, sont les reliques d’une activité d’extraction de minerais de métaux précieux, qui a duré plusieurs millénaires. Leur intérêt dépasse largement le cadre régional. Il existe très peu d’exemple de ce type de sites archéologiques en Europe, ayant connu une telle longévité. Ils témoignent de la peine des hommes en quête permanente d’un eldorado fantasmé. Depuis les années soixante, l’auteur n’a jamais cessé d’explorer ces excavations tout à fait fascinantes. Il est allé de découvertes en découvertes, de surprise en surprise. Les recherches menées et présentées dans cet ouvrage, celles de l’auteur, mais aussi celles de ces prédécesseurs, permettent de mesurer les avancées majeures réalisées sur la question de l’exploitation et du contrôle des ressources de matières premières rares : d’abord le cuivre, comme un trait culturel du Chalcolithique caussenard (soit entre 2800 et 2400 av. J.-C.), puis l’argent et l’or dans l’Antiquité et au Moyen Âge. Il faut l’arrivée des crises de la première moitié du XIVe siècle (peste noire, guerre de Cent ans) pour voir cette activité s’interrompre durablement dans l’attente d’une modeste reprise au XIXe siècle. L’auteur invite le lecteur à le suivre dans son enquête sur cette odyssée et les implications économiques et politiques dans lesquelles elle s’inscrit. Le livre s’attache à mettre en lumière un patrimoine caché hors du commun dont les traces marquent encore le paysage.

À ce livre est inclus un CD de l’enregistrement de l’émission titrée « Sur les traces des mineurs antiques de Bouche Payrol », réalisée par Michel Bichebois et diffusée sur France Culture le 1er septembre 1972. C’est le premier documentaire radiophonique jamais effectué en France sur l’archéologie minière, une discipline alors en gestation.

Pascale Absi & Pavez Jorge : Imágenes de la revolución industrial Robert Gerstmann en las minas de Bolivia (1925-1936)

Pour ceux que l’archéologie industrielle et/ou la Bolivie intéressent, un très bel ouvrage de photographies du début du XXe siècle !

Editeur : IRD Éditions/ANR/IFEA/UCN/UAH/CNM-FCBCB/Plural editores

Collection : D’Amérique latine

Publication : 11 janvier 2017

Intérieur : Noir & blanc

Poids (en grammes) : 1545

Langue(s) : Espagnol

En savoir plus […]

Chr. Vialaron : Les mines d’antimoine en Haute-Loire

Le dernier livre de Christian Vialaron : Les mines d’antimoine en Haute-Loire vient de paraître !

Ce livre est le 11e ouvrage de l’auteur, Cet inventaire précis de 224 pages est illustré par une riche iconographie inédite : 172 plans, cartes et coupes et 381 photographies de lieux, de minéraux et de documents anciens.

Prix : 45 euros et 11 euros de frais de port

Tiré à 500 exemplaires à compte d’auteur

21 x 30 cm

ISBN : 978-2-917198-49-0

Pour acheter cette publication, contactez l’auteur : ici

En savoir plus […]

4000 ans d’histoire minière en Oisans

Marie-Christine Bailly-Maître – Directrice de recherche émérite au CNRS LA3M-CNRS-AMU – a le plaisir de vous annoncer la parution de son dernier ouvrage pour l’automne 2021 :

4000 ans d’histoire minière en Oisans,
Vallée de la Romanche, Vizille
De l’or, de l’argent, du cuivre, du plomb, du fer, du nickel, du cobalt,
du charbon, des cristaux de roche

On y trouve les fameuses mines d’or de La Gardette et d’argent des Chalanches, mais aussi l’histoire moins connue d’une foule de mines plus modestes, mais dont l’exploitation a irrigué la vie de la montagne uissane.

Ce livre d’environ 650 pages, abondamment illustré, est vendu pendant la souscription (jusqu’au 30 juillet 2021) au prix de 30€ (+port éventuel de 17,50€).

Après la souscription, le prix public sera de 45€.

Télécharger le bon de commande :

Les Mines d’Antimoine en Haute-Loire – Campagne ULULE

Après 10 livres publiés en auto-édition portant sur les mines de Haute-Loire, Christian Vialaron réalise une campagne de financement Ulule afin de publier son onzième ouvrage.

Il sera consacré aux mines d’antimoine en Haute-Loire. L’ouvrage rassemblera de nombreuses informations historiques, minières, minéralogiques ainsi qu’un état des lieux des travaux miniers du département et sera illustré de plans et de plus de 350 photographies de minéraux et de sites miniers.

La campagne se terminera le 2 août 2021 : pour participer, c’est par ici !

Contributions of Experimental Archaeology to Excavation and Material Studies in the Journal of Archaeological Sciences: Reports

Un numéro spécial dédié à l’archéologie expérimentale est disponible dans JAS reports. Il est édité par Frederik Rademakers, Georges Verly, Florian Téreygeol and Johannes Auenmüller.

Il présente 15 articles issus de la conférence ICA II (Second International Conference on Archaeometallurgy), qui s’est tenue à Paris (Lettres Sorbonne Université et École Normale Supérieure de Cachan) et à Melle (Plateforme expérimentale de Melle (CNRS, Institut de Recherche sur les Archéomatériaux) du 25 septembre au 1er octobre 2019.

Le contenu de ce numéro spécial est détaillé ici.

M. Gabillot (dir.) : « Métallurgistes en France orientale au Bronze moyen »

Métallurgistes en France orientale au Bronze moyen

À paraitre en mai aux éditions universitaires de Dijon :  Métallurgistes en France orientale au Bronze moyen
Nouvelles analyses physico-chimiques et morphométriques
sous la direction de Mareva Gabillot

Mareva Gabillot, docteure en archéologie, est Chargée de recherche au CNRS. Elle est spécialiste des productions métalliques et de la circulation des biens et des objets de consommations à l’âge du Bronze.

Cet ouvrage expose les résultats récents obtenus au cours d’une recherche inédite, pour la première fois articulée autour de trois principaux axes de recherche centrés sur la métallurgie des alliages à base cuivre au milieu du deuxième millénaire avant notre ère en France orientale. L’objectif principal était d’identifier une spécificité de production d’objets dans cette région.
Pour la première fois, le croisement des résultats obtenus en morphométrie, métallographie, chimie élémentaire, tous basés sur la typologie initialement étudiée lors de deux principaux ouvrages majeurs (Vernay 1988 ; Gabillot 2003) ont révélé une marque de fabrique originale à cette région de Bourgogne-Franche-Comté. Les résultats sont issus d’un collectif pluridisciplinaire de chercheurs travaillant dans plusieurs disciplines, archéologues, chimistes, mathématiciens, géochimistes, issus de divers laboratoires en Europe.

  • Prix : 25 euros (franco de port)
  • Pages : 132 p.
  • Format : 22 x 27 cm
  • Parution : 2021
  • ISBN : 978-2-36441-401-3
  • ISSN : 1768-1936

Voir le bon de commande et la table des matières : ici.

Publications récentes dans “Minerals”

Le journal Minerals accessible en open access propose en ce moment plusieurs numéros spéciaux sur nos thématiques de recherches. Il est encore possible d’y proposer des contributions, ou consulter celles qui ont été publiées.

Mineralogy, Trace Elements and Isotopic Tracers in Archaeometallurgy

The Role of Minerals in Cultural and Geological Heritage

Pierre Fluck, Delphine Bauer et Jean-François Bouvier, Le prolétariat de la Renaissance. Les révélations d’un village de mineurs. La Fouchelle, Val d’Argent, Alsace

Les Editions du Patrimoine minier ont le plaisir de vous annoncer la parution, le 14 décembre, de l’ouvrage de Pierre Fluck, Delphine Bauer et Jean-François Bouvier, “Le prolétariat de la Renaissance. Les révélations d’un village de mineurs. La Fouchelle, Val d’Argent, Alsace”. Cet ouvrage est non seulement le résultat d’une fouille longue de sept années mais aussi celui d’une étude scientifique qui a mené à la conclusion que la Val d’Argent a accueilli l’une des toutes premières cités ouvrières de l’histoire, 250 ans avant les réalisations anglaises. Cette restitution fait la part belle aux résultats des fouilles – mettant en évidence les conditions des mineurs et de leurs familles vivant à La Fouchelle – tout en interrogeant le lecteur sur la permanence de l’œuvre modelée par l’Homme, engloutie puis redécouverte. Une permanence relative où le concept de l’Anthropocène résonne.
L’ouvrage est disponible en commande à l’adresse suivante: daniel.martin.epm@gmail.com . En outre, il sera disponible, dès le mois de janvier, dans certaines librairies alsaciennes.
Caractéristiques de l’ouvrage:
232 pages, 17 x 24 cm, 250 illustrations entièrement en quadrichromie.
Prix : 15 €. Port : 6 €.