Archives par mot-clé : Ariège

C. Dubois : « Les Simon, du rêve américain aux mines d’Ariège »

L’association Pyrène a le plaisir de vous informer de la parution du dernier livre historique de Claude Dubois : Les Simon, du rêve américain aux mines d’Ariège (1892-1913), aux éditions Vox Scriba.

« Une saga familiale surprenante, assortie d’histoires de mines emblématiques ».

Ce livre de 316 pages avec illustrations est au prix de 20 €. Les frais d’envoi s’élèvent 5 € pour un exemplaire et 10 € de deux à cinq exemplaires (offerts au-delà). Si vous êtes proche de Saint-Girons, une remise en main propre est également possible.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter directement Claude Dubois par téléphone ou par courriel.

Claude Dubois
associationpyrene@gmail.com
05 61 64 78 27

Télécharger le bon de commande : ici

Financement participatif : « Les mangeuses d’hommes »

Les mangeuses d’hommes : un financement participatif sur Ulule.com

Une initiative de Claude Dubois, membre de la Safemm. Son message :

Chers collègues, l’année 2015 commence avec le projet d’édition de mon livre sur « L’épopée des mines de zinc de Bentaillou et de Bulard (Pyrénées ariégeioises) » par l’éditeur national Privat. Comme il s’agit d’un ouvrage dont le public est relativement restreint et dispersé (il y a partout des amateurs d’histoire, de mines et de Pyrénées), il est d’usage que l’éditeur s’assure un minimum de commandes du livre. C’est pourquoi Privat sollicite les collectivités territoriales concernées et que, de mon côté, je lance avec l’association Pyrène (que j’ai créée en 1991), un financement participatif sur Ulule.com

Voici le lien :  http://fr.ulule.com/epopee-mines/ . pour voir le projet (il y a un petit diaporama de 3 minutes avec ma douce voix…) et les diverses contreparties proposées en fonction des niveaux de contributions (on peut aussi contribuer sans vouloir de contreparties). A noter que les contributeurs ne seront débités du montant consenti que si la somme totale de 4 500 € est atteinte ou dépassée le 1er avril. Si à cette date nous n’avons pas au moins ces 4 500 €, personne ne sera débité et nous ne percevrons rien. Et l’édition sera très fortement remise en cause.

Non seulement j’espère vous compter personnellement parmi les « ululeurs » du projet, mais je vous demande surtout de bien vouloir répercuter cette demande sur votre carnet d’adresses, de la diffuser dans vos réseaux et de la publier, avec le lien, sur votre site Internet, blog, page Facebook ou autre.

Je compte sur vous !

Merci infiniment.

Bien cordialement.

Claude Dubois.