Archives par mot-clé : Métaux

F. Pierre et A. Wéber : « De Bussang au Thillot : retour sur les richesses minières vosgiennes à la Renaissance »

“…a bien deux mille pas dans le creus d’une montaigne”
De Bussang au Thillot : retour sur les richesses minières vosgiennes à la Renaissance

de Francis Pierre & Alain Wéber †
Préface du Prof. Dr. Rainer Slotta, ancien directeur du Deutsches Bergbau-Museum, Bochum

À l’extrême sud de la Lorraine sous les ballons de la chaîne vosgienne, au long de la Moselle naissante, les villages de Bussang, St-Maurice, Fresse, Le Thillot, Le Ménil, Ramonchamp, Ferdrupt et Rupt ont été le siège d’une économie montagnarde particulière. L’aventure commencée au milieu du XVIe siècle avec l’ouverture de mines d’argent se poursuit aux XVIIe et XVIIIe siècles par une métallurgie basée sur l’extraction du cuivre, puis l’exploitation du fer conclut le processus au milieu du XIXe siècle. Sur ce territoire façonné par les activités minières et métallurgiques, les traces et les vestiges souvent méconnus sont encore visibles, fréquemment cachés et protégés par la forêt.
Les études historiques et archéologiques menées par les membres de la Société d’Étude et de Sauvegarde des Anciennes Mines ont sorti de l’oubli une histoire et un patrimoine particulièrement originaux. Parmi ces originalités, la découverte archéologique des modalités de l’invention d’une nouvelle technique utilisant la poudre noire en mine au Thillot en 1617, a récemment placé ce site en référence internationale.

Téléchargez le flyer.

L’objet au Moyen Âge et à l’époque moderne

Nous avons le plaisir de vous annoncer la parution du colloque L’objet au Moyen Âge et à l’époque moderne , édité aux Presses universitaires de Caen sous la direction sous la direction d’Yves Henigfeld, Philippe Husi et Fabienne Ravoire.

C’est le XIe colloque de la Société d’archéologie médiévale, moderne et contemporaine (SAMMC), qui s’est déroulé à Bayeux en 2015.
Trente ans après le premier colloque de la Société d’Archéologie Médiévale, l’« objet » est de nouveau au cœur des questionnements : fabriquer, échanger, consommer, recycler.

Quatre sessions thématiques ont rassemblé des synthèses sur les différentes catégories d’objets telles que le verre, la céramique, le métal, et les matériaux organiques. Cliquez ici pour voir le sommaire.

Le volume est en vente en librairie et sur le site de vente en ligne Brepols.net

Rencontres Interdisciplinaires sur les Métaux – 10e séance

La 10e séance des Rencontres Interdisciplinaires sur les Métaux se tiendra le jeudi 14 mai 2020 à la MSH Mondes de Nanterre entre 13h et 17h45 dans la salle 1 (Rez-de-jardin).

Au programme :

Économie du fer et techniques au Moyen Age en Lorraine à travers le prisme de l’archéologie et de l’analyse des matériaux

Alexandre Disser (Docteur en archéologie associé au LMC-IRAMAT – UMR5060)

Évolution des appareils de production du fer : l’exemple pyrénéen de Castel-Minier (fin XIIIe- mi-XVIe s.)

Florian Téreygeol (CNRS – LMC-IRAMAT – UMR5060)

Fer et plomb à Notre-Dame de Paris : les travaux en cours du Groupe de Travail métal du chantier scientifique CNRS/MC

Maxime L’Héritier (Université Paris 8 – ArScAn – UMR7041)

 

Les Rencontres Interdisciplinaires sur les Métaux (RIMs) ont pour but de constituer un lieu d’échanges et de discussion autour des recherches menées sur les métallurgies et les métaux dans les sociétés anciennes. Les aires chrono-culturelles concernées s’étendent de l’Orient à l’Occident et de la fin de la Préhistoire à l’Époque moderne. Les approches interdisciplinaires fondées sur l’exploitation croisée des sources archéologiques, textuelles, ethnographiques et archéométriques y sont privilégiées. Ainsi, les séances sont destinées à promouvoir la combinaison et l’interaction des disciplines et des sources pour alimenter les grandes problématiques qui mobilisent la communauté scientifique et auxquelles les métallurgies participent : essor, déclin, mutation, transfert, innovation, appropriation, contrôle, commercialisation, circulation, datation, stratégie économique, gestion des ressources, mentalité/perception des matériaux et des savoir-faire. Les Rencontres Interdisciplinaires sur les Métaux se présentent donc comme un outil de recherche à la fois méthodologique et historique. Elles se déroulent deux fois par an au sein de l’une des institutions d’Ile de France encadrant ces rencontres : Laboratoire Archéomatériaux et Prévision de l’Altération (NIMBE UMR3299 CEA/CNRS et LMC-IRAMAT UMR5060 CNRS), l’université de Paris 8 et le laboratoire Archéologies et Sciences de l’Antiquité. (ArScAn – UMR7041- CNRS / Université Paris Nanterre / Université Paris 1 / MCC).

 

Contacts :

philippe.dillmann@cea.fr

maxime.l_heritier@univ-paris8.fr

gaspard.pages@cnrs.fr

Rencontres précédentes :

http://www.mae.parisnanterre.fr/rencontres-interdisciplinaires-sur-les-metaux-rims/

Excursion « Trésors des Monts Métallifères de Saxe et de Bohême » du 10 au 16 mai 2020

MAJ : Compte-tenu de la situation sanitaire actuelle, cette excursion est reportée à une date ultérieure.

Excursion « Trésors des Monts Métallifères de Saxe et de Bohême » du 10 au 16 mai 2020 organisée par Pierre Fluck.

L’idée s’est imposée comme une évidence à notre « communauté » à l’occasion de l’Assemblée Générale de la SAFEMM à Calvi, en octobre 2019 : organiser au printemps 2020 une excursion sur le territoire du « Graal » de la culture minière : les Monts Métallifères de Saxe et de Bohême. Ce territoire, qui vient d’être classé au titre du patrimoine de l’UNESCO (juillet 2019… P. Fluck a été en 2018 l’expert chargé de visiter l’ensemble des sites et d’évaluer le projet), peut être considéré comme le véritable berceau de la « Province minière germanique », qui étendait son emprise des Carpates aux Vosges et à la bordure orientale du Massif Central Français. Le superlatif s’applique à toutes les merveilles qu’il nous sera donné de visiter en cette petite semaine de mai. Une sorte de pèlerinage à faire au moins une fois dans sa vie ! Parmi les très nombreuses gemmes patrimoniales, nous nous sommes efforcés d’en rassembler les plus significatives, visitables dans le temps des cinq jours que nous passerons sur place.
Le déplacement se fera en minibus (1 ou 2, selon le nombre d’inscrits) au départ de Mulhouse, ville-étape facilement accessible par TGV et tremplin idéal pour ces mines de rêve.
Nous serons accueillis là-bas par le prof. Helmuth Albrecht de l’Université de Freiberg, Mme Frierike Hansell et notre collègue tchèque Michal Urban (tous trois coordinateurs du dossier « patrimoine de l’UNESCO »).

Téléchargez le programme et le bulletin d’inscription :
SAFEMM – Fédé 2020 Programme excursion Monts Métallifères

Le métal : de la matière à l’objet

La journée d’étude  « Le métal : de la matière à l’objet »  aura lieu vendredi 17 janvier de 10h30 à 17h en salle RdJ 1 de la MAE

Organisation

Céline Hachem et Céline Tomczyk

Avec le soutien de Francis Prost (archéologie grecque) et Christophe Petit (archéologies environnementales)

Téléchargez le programme

Programme

10.30-11.15 Christophe Petit, « Paléo-pollutions, mines et productions métalliques en Morvan autour du site de Bibracte : comment identifier des zones de productions métallurgiques régionales?»

11.15-12.00 Céline Tomczyk, « Les mines de cuivre européennes au Chalcolithique et à l’âge du Bronze : localisation, production et réseaux d’export »

12.00-12.45 Kévin Costa, « Le Planet et son district miner ; traces inédites d’une métallurgie au Néolithique »

12.45-13.45 Pause Déjeuner

13.45-14.15 Céline Hachem, « La petite statuaire de bronze : étude technique des statuettes phéniciennes du Ier millénaire av. J.-C. »

14.15-15.00 Héloïse Frébault, « La vaisselle de bronze du sanctuaire d’Olympie (VIe-IVe siècle av. J.-C.) : État de la recherche et nouvelles perspectives »

15.00-15.45 Camilla Fattore « Les chevaux de bronze : techniques de production de la sculpture grecque du VIe au Ier siècle av. J.-C. »

15.45-16.30 Héloïse Anginot, « Études technologiques et archéométallurgiques des grands bronzes antiques : Méthodes appliquées aux statues équestres gallo-romaines »

16.30-17.00 Francis Prost « Conclusion de la journée »

Les métaux précieux en Méditerranée médiévale – BIAMA n° 27

Minvielle Larousse N., M.-C. Bailly-Maître, et G. Bianchi (ed.), Les métaux précieux en Méditerranée médiévale. Exploitations, transformations, circulations : actes du colloque international d’Aix-en-Provence, 6-8 octobre 2016, Aix-en-Provence, Centre Camille-Jullian / Presses Universitaires de Provence, coll.« Bibliothèque d’archéologie méditerranéenne et africaine », n˚ 27, 2019, 348 p. ISBN 979-10-320-0230-8

Présentation :
Cet ouvrage rassemble les actes d’un colloque international tenu à la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme d’Aix-en-Provence les 6, 7 et 8 octobre 2016. Organisée par le Laboratoire d’Archéologie Médiévale et Moderne en Méditerranée (CNRS, Aix-Marseille Université) et par le Dipartimento di Scienze Storiche e dei Beni Culturali de l’Université de Sienne, cette rencontre a réuni près de cinquante spécialistes du Moyen Âge – archéologues, historiens, géochimistes – autour des métaux précieux en Méditerranée.

Ce livre entend examiner un long processus qui s’étend de l’extraction des minerais jusqu’à la diffusion des métaux, en articulant les techniques aux sociétés et aux pouvoirs. Le panorama des principaux lieux de la production, ici présenté sous forme de synthèses régionales, côtoie des études qui suivent les différentes phases de ce processus, de façon à confronter les sources, les approches et à faciliter les comparaisons. L’enquête se focalise enfin sur les circulations des métaux, en mettant en évidence les problèmes de sources et de méthodes que cela induit, tout en proposant des relectures historiographiques fondées sur les résultats de travaux récents.

Pour la première fois, la Méditerranée médiévale fournit le cadre géographique d’une réflexion collective consacrée aux productions et circulations des métaux précieux. Au-delà du simple bilan de connaissances, ce livre entend finalement proposer quelques jalons pour une histoire comparée et connectée : l’approfondissement, puis la confrontation d’enquêtes monographiques et régionales offrent dans cette optique de fécondes perspectives pour les années à venir.

Table des matières

Rencontres Interdisciplinaires sur les Métaux – 9e séance

La 9e séance des RIMs (Rencontres Interdisciplinaires sur les Métaux) consacrée à la thématique de la mise en oeuvre du métal dans les charpentes et dans les couvertures se tiendra le jeudi 10 octobre 2019 entre 13h et 17h45. 

Adresse : INHA, 2 rue Vivienne, Paris, Salle André Chastel

Au programme (téléchargez ici les résumés des communications) :

Le savoir fer d’une charpente en bois dans les grands édifices médiévaux et modernes belges.
Christophe Maggi (Institut Royal du Patrimoine Artistique, Bruxelles, Belgique)

Charpentes métalliques dans les églises belges (1840-1940) : avènement, évolution et contextualisation
Romain Wibaut (Département Architectural Engineering de la Vrije Universiteit Brussel & Département Architecture de la faculté Engineering Science de la KU Leuven, Belgique)

Observer, reproduire et réinventer : la couverture en plomb chez Eugène Viollet-le-Duc
Stéphanie Diane Daussy (Laboratoire Archéologie et Archéométrie, CNRS UMR 5138, Lyon, France)
Arnaud Timbert (Université Picardie Jules-Verne, TrAme EA 4284, Amiens, France)

Entre corrosion et décors : caractériser les polychromies sur les plombs de couverture
Aurélia Azéma (Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques, Pôle métal, CRC USR 3224, Champs-sur-Marne, France)  

Les Rencontres Interdisciplinaires sur les Métaux (RIMs) ont pour but de constituer un lieu d’échanges et de discussion autour des recherches menées sur les métallurgies et les métaux dans les sociétés anciennes. Les aires chrono-culturelles concernées s’étendent de l’Orient à l’Occident et de la fin de la Préhistoire à l’Époque moderne. Les approches interdisciplinaires fondées sur l’exploitation croisée des sources archéologiques, textuelles, ethnographiques et archéométriques y sont privilégiées. Ainsi, les séances sont destinées à promouvoir la combinaison et l’interaction des disciplines et des sources pour alimenter les grandes problématiques qui mobilisent la communauté scientifique et auxquelles les métallurgies participent : essor, déclin, mutation, transfert, innovation, appropriation, contrôle, commercialisation, circulation, datation, stratégie économique, gestion des ressources, mentalité/perception des matériaux et des savoir-faire. Les Rencontres Interdisciplinaires sur les Métaux se présentent donc comme un outil de recherche à la fois méthodologique et historique. Elles se déroulent deux fois par an au sein de l’une des institutions d’Ile de France encadrant ces rencontres : Laboratoire Archéomatériaux et Prévision de l’Altération (NIMBE UMR3299 CEA/CNRS et LMC-IRAMAT UMR5060 CNRS), le laboratoire Histoire des Pouvoirs, Savoirs et Sociétés (HPSS, EA1571 de l’Université Paris 8) et le laboratoire Archéologies et Sciences de l’Antiquité. (ArScAn – UMR7041- CNRS / Université Paris Ouest / Université Paris 1 / MCC).

Contacts :
philippe.dillmann@cea.fr
maxime.l_heritier@univ-paris8.fr
gaspard.pages@cnrs.fr

Rencontres précédentes :
http://www.mae.parisnanterre.fr/rencontres-interdisciplinaires-sur-les-metaux-rims/

Table ronde – LE TRAVAIL DU MÉTAL DANS L’ANTIQUITÉ 27 AVRIL 2019 – CHAUVIGNY (86)

Co-organisée avec la SRAC et Instrumentum (groupe européen de travail sur l’artisanat)
Ouverte à tou.te.s – Inscription obligatoire
voir programme et bulletin d’inscription ci-dessous

La rencontre entre des hommes et “du cuivre” débute certainement par son emploi pour la parure du corps il y a environ 5 000 ans. Plus tard, c’est avec l’augmentation des quantités en circulation, et la mise en oeuvre d’alliages, que débutent les fabrications d’outils, d’armes et de vases. En dépit de la découverte d’autres métaux à partir du 15e siècle, le parcours fonctionnel du cuivre comme son inscription dans le champ symbolique se poursuit jusqu’à nos jours.
Michel Pernot, spécialiste du cuivre, qui vient de faire paraître “Quatre mille ans d’histoire du cuivre” sous-titré “Fragments d’une suite de rebonds” présidera cette table ronde consacrée au travail du métal à partir de recherches récentes ou en cours.

Téléchargez le programme et la fiche d’inscription

RIMs – 14 mars 2019

La 8e séance des RIMs se tiendra le jeudi 14 mars 2019 à la MAE de Nanterre entre 13h et 17h dans la salle 2 (Rez-de-jardin).

Au programme :

Le bassin sidérurgique de la région mancelle de l’Âge du Fer au Moyen Âge

Nolwenn Zaour (INRAP – LMC-IRAMAT – UMR5060)

Jean-Yves Langlois (INRAP – CRAHAM – UMR6273)

Véronique Gallien (INRAP – CEPAM – UMR 7264)

Comment nommer ces rouges ? Pigments ou minerai de fer… Tout dépend de l’âge et de l’usage.

Hélène Salomon (CNRS – EDYTEM – UMR5204)

Émilie Chalmin (CNRS – EDYTEM – UMR5204)

Les chandeliers en bronze, en cuivre et en laiton en Europe du XIIIe au XVIIe siècle. Production, diffusion et usages.

Anne-Clothilde Dumargne (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (DYPAC) – Fondation des Sciences du Patrimoine)

Les Rencontres Interdisciplinaires sur les Métaux (RIMs) ont pour but de constituer un lieu d’échanges et de discussion autour des recherches menées sur les métallurgies et les métaux dans les sociétés anciennes. Les aires chrono-culturelles concernées s’étendent de l’Orient à l’Occident et de la fin de la Préhistoire à l’Époque moderne. Les approches interdisciplinaires fondées sur l’exploitation croisée des sources archéologiques, textuelles, ethnographiques et archéométriques y sont privilégiées. Ainsi, les séances sont destinées à promouvoir la combinaison et l’interaction des disciplines et des sources pour alimenter les grandes problématiques qui mobilisent la communauté scientifique et auxquelles les métallurgies participent : essor, déclin, mutation, transfert, innovation, appropriation, contrôle, commercialisation, circulation, datation, stratégie économique, gestion des ressources, mentalité/perception des matériaux et des savoir-faire. Les Rencontres Interdisciplinaires sur les Métaux se présentent donc comme un outil de recherche à la fois méthodologique et historique. Elles se déroulent deux fois par an au sein de l’une des institutions d’Ile de France encadrant ces rencontres : Laboratoire Archéomatériaux et Prévision de l’Altération (NIMBE UMR3299 CEA/CNRS et LMC-IRAMAT UMR5060 CNRS), le laboratoire Histoire des Pouvoirs, Savoirs et Sociétés (HPSS, EA1571 de l’Université Paris 8) et le laboratoire Archéologies et Sciences de l’Antiquité. (ArScAn – UMR7041- CNRS / Université Paris Ouest / Université Paris 1 / MCC).

 

Contacts :

philippe.dillmann@cea.fr

maxime.l_heritier@univ-paris8.fr

gaspard.pages@cnrs.fr

Rencontres précédentes :

http://www.mae.parisnanterre.fr/rencontres-interdisciplinaires-sur-les-metaux-rims/

Séminaire Matérialité

Pour bien commencer cette année 2019, un séminaire aura lieu en région parisienne, le jeudi 17 janvier 2019, de 10h à 12h30.

Au programme :

  • Guillaume SARAH (IRAMAT ) « D’argent et de laiton: les monnayages d’époque féodale ou de singuliers alliages »
  • Nicolas RUFFINI-RONZANI (DYPAC) « Le projet ADEMAT 3: analyses et descriptions des matrices de sceaux au Moyen Âge »

Rendez-vous à l’auditorium de la bibliothèque universitaire, 45 boulevard Vauban, 78280 Guyancourt.

Voir l’affiche du séminaire

Hommes et travail du métal dans les villes médiévales : 35 ans après

Colloque international en hommage au professeur Paul Benoit

Paris, 12 et 13 septembre 2018

Le colloque Hommes et travail du métal dans les villes médiévales : 35 ans après aborde les métallurgies du fer, du cuivre, de l’étain, du plomb et des métaux précieux, productrices d’une grande variété d’objets nécessaires à la vie urbaine à la fin du Moyen Âge. La nature, le volume et l’éventuelle
standardisation des productions pourront être étudiés, de même que les besoins de la ville, les pratiques et les techniques des artisans, leurs savoirs et leurs savoir-faire. Les relations entre les métiers et entre les artisans eux-mêmes pourront être examinées, comme les liens de dépendances, la pluriactivité, les réseaux de sociabilités ou encore les relations de proximité dans l’espace urbain. L’identité et la réglementation de ces métiers, leur insertion dans la société urbaine, les rapports avec l’espace rural environnant et avec les autres villes pourront également être revisités. Ces journées auront un caractère interdisciplinaire, favorisant le dialogue entre les historiens et archéologues et l’archéométrie, sans exclure les approches
anthropologiques de l’apprentissage et des savoir-faire. 

Les propositions de communications, rédigées en français ou en anglais, avec titre, affiliation et coordonnées de l’auteur devront être adressées par courriel à lisesaussus@gmail.com, sous la forme d’un texte de 2 500 signes maximum, espaces compris, au format Word. Les propositions seront soumises au comité scientifique.
Date limite pour la réception des propositions : 15 mars 2019.

Jeudi d’Archéologie Médiévale et Moderne (JAMM) : Autour des métaux

Le jeudi 8 novembre 2018, institut Michelet, salle 319, 9h30 – 17 h

Coordination : Danielle Arribet-Deroin, Anne Nissen, Patrice Brun


Matinée 9h30 – 12 h30
Hervé Laurent
Les rythmes de production du fer en Bourgogne-Franche-Comté avant l’an Mil

Benjamin Jagou
Utilisation du charbon de terre dans les forges médiévales du nord de la France

Alexandre Disser
Le chantier de la tour de Mutte (Metz) : les apports des études archéométriques à l’histoire des techniques et l’histoire économique

Interruption 12 h 30 – 14 h

Après-Midi, 14h – 17 h
Kevin Costa et Céline Tomczyk
De l’exploitation du minerai à la fabrication d’objets en bronze : Histoire et traçage de la chaîne opératoire du cuivre à la protohistoire

Lise Saussus
Les ateliers et les hommes du travail du cuivre dans la Flandre médiévale : méthodes et résultats à partir d’un exemple douaisien

Téléchargez le programme

Economic Development and Environmental Transformations in Europe’s Extractive Peripheries (16th – 21st centuries). International workshop

International workshop
  
Economic Development and Environmental Transformations in Europe’s Extractive Peripheries (16th – 21st centuries)
 
EHESS – School for Advanced Studies in Social Sciences (Paris, France)
21 November 2018

EHESS, 54 boulevard Raspail 75018 Paris – Room 737
PROGRAM 
 
9.30 –9.40 Opening  Jawad Daheur (CNRS-CERCEC)
 
9.40 –11.00 Section I Chair : Raphaël Morera (CNRS-CRH)
 
Chechesh Kudachinova (Humboldt University Berlin): « When Knowledge is not Power: Siberian Mineral Wealth and Early Modern Resource Imaginations »
Discussant:Sarah Claire
 
Didier Boisseuil (University of Tours): «L’exploitation des ressources naturelles dans la Toscane méridionale et dans le Nord du Latium à la fin du Moyen Âge et au début des Temps modernes »
 
11.00 – 11.20 Coffee Break
  
11.20 – 12.40 Section II Chair : Thomas Le Roux (CNRS-CRH)
 
Sarah Claire (EHESS): « La zone minière des monts Métallifères en Bohême : un bassin de ressources au cœur de l’Europe des XVIe-XVIIsiècles »
 
Alexei Kraikovski (HSE University Saint Petersburg): « “From Non being into Being” – Blubber Monopolies and the Governmental Vision of Marine Mammals Hunt in the Russian North, Late 17th– 18th Centuries. »
 
12.40 – 14.00 Lunch
 
14.00 – 16.00 Section III Chair: Laurent Herment (CNRS-CRH)
 
James Stafford (University of Bielefeld): « ‘The Granary of Great Britain’: Farming and Manpower in Ireland, 1780-1820 »
 
Marina Loskutova (HSE University Saint Petersburg): « Russian Timber Trade with Britain in the White Sea Coastal Area in the Second Half of the 18th– first Half of the 19th Century » 
 
Maurizio Romano (Catholic University of Milan): « Environmental Crises and Economic Transformations in Lombardy’s Extractive Areas. The Case of Wood (late 18th– mid 19th century) »
 
16.00 – 16.20 Coffee break
 
16.20 – 17.40 Section IV Chair : Marc Elie (CNRS-CERCEC)
 
Elena Kochetkova (HSE University Saint Petersburg): « Forest Exploitation and Technological Innovations in the Soviet Union, 1945-1991 » 
 
Iwona Bojadżijewa (University of Warsaw): « Environmental Degradation, Extractivism and Peripheral Status as Narrated during Round Table Talks in 1989 Poland »
 
 17.40 – 18.00 Conclusion Matthias Heymann (University of Aarhus)

Source Engraving: German mining region of Chemnitz, published in 1726 in Danubius Pannonico-Mysicus by Luigi Ferdinando Marsigli (1658-1730),
https://upload.wikimedia.org/
wikipedia/commons/0/0f/
Schemnitz_in_Danubius_
Pannonico-Mysicus_1726_by_Marsigli.jpg

TRAMIN 2018 – Appel à contribution

La soumission des résumés pour le colloque TRAMIN2018 est ouverte jusqu’au 10 juin.

TRAMIN2018 est un colloque international et interdisciplinaire portant sur les « Trajectoires socio-environnementales des territoires miniers ». Il se tiendra à Chambéry du 15 au 17 octobre 2018 et sera suivi d’une excursion dans la vallée de la Maurienne le 18 octobre.

Plus d’informations sur le site : https://tramin2018.sciencesconf.org/

Appel à contribution

Call for abstracts

Template