Archives par mot-clé : Mines

F. Pierre et A. Wéber : « De Bussang au Thillot : retour sur les richesses minières vosgiennes à la Renaissance »

“…a bien deux mille pas dans le creus d’une montaigne”
De Bussang au Thillot : retour sur les richesses minières vosgiennes à la Renaissance

de Francis Pierre & Alain Wéber †
Préface du Prof. Dr. Rainer Slotta, ancien directeur du Deutsches Bergbau-Museum, Bochum

À l’extrême sud de la Lorraine sous les ballons de la chaîne vosgienne, au long de la Moselle naissante, les villages de Bussang, St-Maurice, Fresse, Le Thillot, Le Ménil, Ramonchamp, Ferdrupt et Rupt ont été le siège d’une économie montagnarde particulière. L’aventure commencée au milieu du XVIe siècle avec l’ouverture de mines d’argent se poursuit aux XVIIe et XVIIIe siècles par une métallurgie basée sur l’extraction du cuivre, puis l’exploitation du fer conclut le processus au milieu du XIXe siècle. Sur ce territoire façonné par les activités minières et métallurgiques, les traces et les vestiges souvent méconnus sont encore visibles, fréquemment cachés et protégés par la forêt.
Les études historiques et archéologiques menées par les membres de la Société d’Étude et de Sauvegarde des Anciennes Mines ont sorti de l’oubli une histoire et un patrimoine particulièrement originaux. Parmi ces originalités, la découverte archéologique des modalités de l’invention d’une nouvelle technique utilisant la poudre noire en mine au Thillot en 1617, a récemment placé ce site en référence internationale.

Téléchargez le flyer.

Excursion « Trésors des Monts Métallifères de Saxe et de Bohême » du 10 au 16 mai 2020

MAJ : Compte-tenu de la situation sanitaire actuelle, cette excursion est reportée à une date ultérieure.

Excursion « Trésors des Monts Métallifères de Saxe et de Bohême » du 10 au 16 mai 2020 organisée par Pierre Fluck.

L’idée s’est imposée comme une évidence à notre « communauté » à l’occasion de l’Assemblée Générale de la SAFEMM à Calvi, en octobre 2019 : organiser au printemps 2020 une excursion sur le territoire du « Graal » de la culture minière : les Monts Métallifères de Saxe et de Bohême. Ce territoire, qui vient d’être classé au titre du patrimoine de l’UNESCO (juillet 2019… P. Fluck a été en 2018 l’expert chargé de visiter l’ensemble des sites et d’évaluer le projet), peut être considéré comme le véritable berceau de la « Province minière germanique », qui étendait son emprise des Carpates aux Vosges et à la bordure orientale du Massif Central Français. Le superlatif s’applique à toutes les merveilles qu’il nous sera donné de visiter en cette petite semaine de mai. Une sorte de pèlerinage à faire au moins une fois dans sa vie ! Parmi les très nombreuses gemmes patrimoniales, nous nous sommes efforcés d’en rassembler les plus significatives, visitables dans le temps des cinq jours que nous passerons sur place.
Le déplacement se fera en minibus (1 ou 2, selon le nombre d’inscrits) au départ de Mulhouse, ville-étape facilement accessible par TGV et tremplin idéal pour ces mines de rêve.
Nous serons accueillis là-bas par le prof. Helmuth Albrecht de l’Université de Freiberg, Mme Frierike Hansell et notre collègue tchèque Michal Urban (tous trois coordinateurs du dossier « patrimoine de l’UNESCO »).

Téléchargez le programme et le bulletin d’inscription :
SAFEMM – Fédé 2020 Programme excursion Monts Métallifères

DARA 47 : L’entreprise minière de Brandes, XIe-XIVe siècles, Huez, Oisans (Isère).

Vient de paraître le DARA 47 intitulé  « L’entreprise minière de Brandes, XIe-XIVe siècles, Huez, Oisans (Isère). Extraction et transformation de minerais argentifères  »  sous la direction de Marie-Christine Bailly-Maître aux éditions de l’ALPARA.  

Présentation

L’objectif premier de cet ouvrage est de publier l’ensemble de la chaîne opératoire qui conduit de l’extraction du minerai jusqu’à la phase ultime d’enrichissement, c’est-à-dire le lavage. L’approche est
à la fois historique, archéologique et archéométrique. Historique grâce à une relecture de l’ensemble des textes relatifs à Brandes, à partir d’un corpus enrichi par une recherche systématique dans des fonds encore non explorés, notamment en l’élargissant à l’ensemble du massif de l’Oisans, à la politique minière et monétaire des Dauphins et en intégrant les archives de la prévôté d’Oulx conservées aux archives de Turin (Italie). Cette documentation ne concerne past ricto sensu la chaîne opératoire du traitement minéralurgique, mais elle permet de mieux connaître le site dans son ensemble et d’en appréhender l’importance. Archéologique, grâce à la fouille d’une partie importante du quartier industriel qui occupe l’extrémité occidentale du site. Les campagnes de terrain de ces quinze dernières années ont apporté des informations inédites sur le traitement du minerai grâce à la découverte des ateliers, des outils et des déchets correspondant aux différentes étapes de la chaîne opératoire. Un moulin hydraulique destiné au broyage du minerai, premier du genre fouillé et étudié pour le Moyen Âge, a été mis au jour. Il est désormais possible de proposer une restitution de l’organisation et du fonctionnement du quartier industriel. Archéométrique, enfin, car des analyses ont été réalisées sur les minerais, sur les déchets de minéralurgie comme les sables de lavage, etc. La collaboration avec des géologues et des archéomètres a considérablement élargi le champ des connaissances.
Pour autant, si l’essentiel de cet ouvrage est consacré à la chaîne opératoire du traitement d’un minerai polymétallique argentifère, il contient aussi les dernières avancées relatives à l’agglomération minière. En 1994, un premier volume de la collection des DARA faisait le point sur cette agglomération et sur les chantiers extractifs. Il a paru intéressant de contextualiser les acquis les plus récents en reprenant en partie certains aspects de l’agglomération et de la mine, ceci afi n de montrer à quel point Brandes est une cité ouvrière et combien ceux qui l’habitent sont au service de l’entreprise minière.

Pour passer commande, rendez-vous sur ce lien ou par mail ! 

Conférence NAHMO 2019

Appel à communication.

Conférence accueillie par le Cambrian Mines Trust du 4 au 8 Juillet 2019 à Llanafan, Ceredigion, Mid-Wales

Sujets :
Mine exploration as a research tool – applications in mining history, geology and archaeology
Mine exploration, using speleological techniques, takes the researcher into a new and potentially rewarding aspect of mining history and archaeology. It also provides a very different view of the geology and mineralogy to that seen at surface.


The lecture programme at NAMHO 2019 seeks to provide an insight into the research potential for mine exploration and those who use their speleological / caving skills to access abandoned mines.

Les propositions de communication peuvent être envoyées à à Peter Claughton :  P.F.Claughton@exeter.ac.uk

Jihlava 2019 – International conference

Appel à communications pour le colloque international « History of mining and metallurgy »

Ce colloque aura lieu à Jihlava (République Tchèque) du 10 au 12 octobre 2019.

MEETING JIHLAVA 2019

Organizing:
Muzeum Vysočiny Jihlava
ARCHAIA Brno, dep. Jihlava
Ústav archeologie a muzeologie, Masaryk Univerzity
Contact person: Petr Hrubý
PetrSilberbergbau@seznam.cz

Economic Development and Environmental Transformations in Europe’s Extractive Peripheries (16th – 21st centuries). International workshop

International workshop
  
Economic Development and Environmental Transformations in Europe’s Extractive Peripheries (16th – 21st centuries)
 
EHESS – School for Advanced Studies in Social Sciences (Paris, France)
21 November 2018

EHESS, 54 boulevard Raspail 75018 Paris – Room 737
PROGRAM 
 
9.30 –9.40 Opening  Jawad Daheur (CNRS-CERCEC)
 
9.40 –11.00 Section I Chair : Raphaël Morera (CNRS-CRH)
 
Chechesh Kudachinova (Humboldt University Berlin): « When Knowledge is not Power: Siberian Mineral Wealth and Early Modern Resource Imaginations »
Discussant:Sarah Claire
 
Didier Boisseuil (University of Tours): «L’exploitation des ressources naturelles dans la Toscane méridionale et dans le Nord du Latium à la fin du Moyen Âge et au début des Temps modernes »
 
11.00 – 11.20 Coffee Break
  
11.20 – 12.40 Section II Chair : Thomas Le Roux (CNRS-CRH)
 
Sarah Claire (EHESS): « La zone minière des monts Métallifères en Bohême : un bassin de ressources au cœur de l’Europe des XVIe-XVIIsiècles »
 
Alexei Kraikovski (HSE University Saint Petersburg): « “From Non being into Being” – Blubber Monopolies and the Governmental Vision of Marine Mammals Hunt in the Russian North, Late 17th– 18th Centuries. »
 
12.40 – 14.00 Lunch
 
14.00 – 16.00 Section III Chair: Laurent Herment (CNRS-CRH)
 
James Stafford (University of Bielefeld): « ‘The Granary of Great Britain’: Farming and Manpower in Ireland, 1780-1820 »
 
Marina Loskutova (HSE University Saint Petersburg): « Russian Timber Trade with Britain in the White Sea Coastal Area in the Second Half of the 18th– first Half of the 19th Century » 
 
Maurizio Romano (Catholic University of Milan): « Environmental Crises and Economic Transformations in Lombardy’s Extractive Areas. The Case of Wood (late 18th– mid 19th century) »
 
16.00 – 16.20 Coffee break
 
16.20 – 17.40 Section IV Chair : Marc Elie (CNRS-CERCEC)
 
Elena Kochetkova (HSE University Saint Petersburg): « Forest Exploitation and Technological Innovations in the Soviet Union, 1945-1991 » 
 
Iwona Bojadżijewa (University of Warsaw): « Environmental Degradation, Extractivism and Peripheral Status as Narrated during Round Table Talks in 1989 Poland »
 
 17.40 – 18.00 Conclusion Matthias Heymann (University of Aarhus)

Source Engraving: German mining region of Chemnitz, published in 1726 in Danubius Pannonico-Mysicus by Luigi Ferdinando Marsigli (1658-1730),
https://upload.wikimedia.org/
wikipedia/commons/0/0f/
Schemnitz_in_Danubius_
Pannonico-Mysicus_1726_by_Marsigli.jpg

Soutenance de thèse – Emmanuelle Meunier

Le 12 octobre 2018 à 14h, dans la salle D29 de la Maison de la Recherche de l’Université de Toulouse Jean Jaurès, Emmanuelle Meunier soutiendra sa thèse de doctorat intitulée « Évolutions dans l’exploitation minière entre le second âge du Fer et le début de la période romaine dans le Sud-Ouest de la Gaule. Le cas du district pyrénéen à cuivre argentifère du Massif de l’Arize ».

Cette thèse a été réalisée sous la direction de Jean-Paul Métailié (GÉODE) et Béatrice Cauuet (TRACES)

Télécharger l’invitation ici.

Télécharger le résumé de la thèse ici.

Rencontre annuelle de la SAFEMM – 2018

La réunion annuelle de la SAFEMM et l’assemblée générale 2018 se tiendront à Fribourg-en-Brisgau (Allemagne) au pied de la forêt noire, du 26 au 28 octobre 2018, sur invitation de notre secrétaire, Joseph Gauthier. Nous pourrons nous retrouver dès le vendredi 26 avec notamment une visite de la cathédrale et de ses vitraux miniers du XIIIe siècle. Le samedi 27 sera réservé aux communications et à l’AG et le dimanche 28 aux visites de sites miniers. 

Programme et Infos pratiques

TRAMIN 2018 – Appel à contribution

La soumission des résumés pour le colloque TRAMIN2018 est ouverte jusqu’au 10 juin.

TRAMIN2018 est un colloque international et interdisciplinaire portant sur les « Trajectoires socio-environnementales des territoires miniers ». Il se tiendra à Chambéry du 15 au 17 octobre 2018 et sera suivi d’une excursion dans la vallée de la Maurienne le 18 octobre.

Plus d’informations sur le site : https://tramin2018.sciencesconf.org/

Appel à contribution

Call for abstracts

Template

Création d’un groupe de travail « Labour in Mining »

We are glad to announce the creation of the Working Group « Labour in  Mining » in the European Labour History Network (ELHN).

The EHLN working group « Labour in Mining » aims at creating and  expanding existing networks of scholars with an interest in labour in  mining sector in Europe and around the world. Also, the WG on « Labour  in Mining » wish to exchange knowledge, to organize meetings and  workshops, to organize and design collective projects, to participate  with sessions in the 3rd ELHN Conference in Amsterdam in 2019 (19-21  September).

Please find attached  a document with a description of aims and topics  of the WG and a questionnaire to be filled, if you are interested to  join the network and the working group. If you are interested in  joining the Working Group on « Labour in Mining », please fill in the attached form. Please, feel free to circulate the information among your contacts.

Le formulaire peut être téléchargé ici : ELHN_WG Labour in Mining_May 2018

Les organisateurs : Leda Papastefanaki, Miguel Perez  de Perceval Verde et Francesca Sanna

EAA 2018 Barcelone

La prochaine conférence de l’EAA (European Archaeologist Association) se tiendra à Barcelone du 5 au 8  septembre 2018.

Plusieurs sessions thématiques y sont spécifiquement liées aux mines et à la métallurgie. Les propositions de contributions sont attendues jusqu’au 15 février 2018.

Plus d’informations sur le site de l’EAA : https://www.e-a-a.org/EAA2018/

  • session 263 : Precious materials and fine metal work in the European Iron Age – function, aesthetic and technology
  • session 275 : Human-made environments – The development of landscapes as resource assemblages
  • session 520 : Archaeometallurgy in the 21st century
  • session 686 : Silver, status and society – transition from late Roman to Early Medieval Europe
  • session 753 : Interpreting ancient metalworking

Rencontres Interdisciplinaires sur les Métaux – 6e séance

La 6e séance des RIMs se tiendra le jeudi 15 mars 2018 à la MAE de Nanterre entre 13h00 et 17h30 (salle 211G).

Adresse : Université de Paris Nanterre, 21 allée de l’Université, 92023 Nanterre

Programme :

Ce que la micro histoire apporte à l’histoire de la métallurgie médiévale

Catherine Verna (Université Paris 8 – EA 1571 Histoire des Pouvoirs, Savoirs et Sociétés)

L’organisation spatiale d’un atelier métallurgique au Moyen Empire (Egypte, Ayn Soukhna) : croisement des sources archéologique, expérimentale, ethnographique et iconographique.

Georges Verly (Royal Museum of Art and History Brussels – EACOM)

La production du fer dans les campagnes de Gaule romaine : quelques pistes de réflexions à partir des exemples de la forêt de Sillé (Sarthe) et du site de Souppes-sur-Loing (Seine-et-Marne)

Florian Sarreste (Eveha – études et valorisation archéologiques / EA 3811 – Université de Poitiers)